L’amour ! L’amour ! L’amouuur ! L’amour ! :-D

Publicités

31 réflexions sur “L’amour ! L’amour ! L’amouuur ! L’amour ! :-D

  1. @ John : C’est d’la m. ce clip de Romain Gavras. What’s the point ?

    Et les keffieh rouges ? C’est quoi les keffieh rouges ? Quel rapport entre un roux et un palestinien ? Il n’existe aucun socle religio-culturel commun entre les roux. Ce truc est malsain et vide de sens.

    Chez South-Park la joke des roux persécutés ou qui-voudraient-conquérir-le-monde est bidonnante, parce qu’elle est restée à l’état de joke, justement. La même existe avec les pingouins. « Attention aux pingouins, ils ont l’air gentils comme ça mais… » . Romain Gavras qui essaie de traiter le même sujet avec sérieux, et de surcroit en croyant démontrer quelque chose, est une tête de noeud.

  2. Oh mais vous savez, Irena, moi et l’interprétation des rêves ça fait au moins deux depuis très, très, longtemps. Aussi, permettez que j’évite de discutailler des intentions des uns et des autres, chuis pas assez talentueux et stimulé pour cela…

    Et puis même tête de noeuds, c’est trop mimi comme invective, ça me convient bien aussi, je prends ^^

    (…)
    I don’t wanna talk about money, ’cause I got it
    And I don’t wanna talk about hoochies, ’cause I been it
    And I don’t wanna be that fake?, but you can do it
    And imitators, yeah, speak it

    Pour votre matière grise ce clip est de la m. et pour mon hypophyse de la b., Bébé ^^ je veux dire, SUR LA FORME, pour du cinéma made in France, c’est remarquable, de l’artillerie lourde, du rare, du presque tout puissant !

    Du coup, honnêtement, je pense avoir gagné cette battle haut la main (mais sans doute pas la guerre, soyez donc consolée et bonne joueuse ^^)

    nb : faut que je pense à télécharger Notre jour viendra… et vous visionner le Punishment Park de Peter Watkins, pourquoi pas ?

  3. ps : Mère ne veut pas que je regarde South Park !

    (…) L’ombre fraîche de la maison des pingouins — « Au Bord de la Banquise », annonce le zoo, non sans prétention — contraste nettement avec la moiteur du dehors. Les pingouins se laissent glisser languissamment dans l’eau, derrière les parois de verre contre lesquelles s’agglutinent les spectateurs. Ceux qui restent sur le rocher, sans nager, paraissent abrutis, harassés, morts d’ennui ; ils se contentent de bâiller, s’étirent parfois. La sono diffuse de faux bruits de pingouins, des cassettes probablement, et on a augmenté le volume, car la salle est bondée. Ils sont mignons, les pingouins. J’en vois un qui ressemble à Craig McDermott.

    BEE, American Psycho

  4. « je veux dire, SUR LA FORME, pour du cinéma made in France, c’est remarquable, de l’artillerie lourde, du rare, du presque tout puissant  »

    Mouais. Si je peux lui écrire un scénario, je lui dirai que j’adore ce qu’il fait. :)

  5. bonjour Millie etc. ! et voilà, c’est vu (Notre jour viendra, je veux dire)… j’ai dit à Mère que c’était un Buddy movie en couleurs, et comme elle sait qu’au fond je n’ai qu’elle irl, la sage femme a soufflé et est allée se coucher.

    alors si même on se connait pas permettez-moi de vous le déconseiller (Notre jour viendra, je veux tjrs dire) ^^

    sinon j’ai pensé un jeu sur le sujet, on dirait qu’il s’appelle Qui veut gagner des unités ?

    ready mon P’tit ?

    première et déjà dernière question du palier, avec pas moins de dix sacs à la clé !

    Qui a dit (en 1997, attention au piège !) :

    « J’vais t’faire courir, moi ! tu vas voir, rouquin va ! hein ! pédé ! »

    A) Aucun des trois
    B) L’héritière d’un milliardaire en campagne à Mantes-la-Jolie
    C) Philippe Katerine
    D) Philippe Lucas

  6. et JPCP, alors… ça veut dire quoi ?

    après, le gain c’est pas des points, ce sont des francs français !!

    tant pis pour le flop, la réponse de mon dernier mot c’est A) Aucun des trois… l’auteur de la phrase n’est autre que JMLP ^

  7. Ah c’qu’on s’emmerde ici (bis), ah c’qu’on s’emmerde ici, merde ici, merde ici, tsoin ! tsoin !

  8. Je le sais. Pertinemment. Et dites-vous bien c’est avec une joie mêlée d’orgueil et de mépris, que je vous emmerde.

    Lecteurs, je vous emmerde, profondément, éperdument, sincèrement. Car je pourrais me commenter à votre place aujourd’hui, et donc n’ai plus – aucunement – besoin de vous.

    Raiponce ne cherche plus de réponse. Elle EST, c’est tout.

    Millie,

    fière d’être morte à vos yeux, Maccabée.
    Que les Vivants soient morts, désormais, aux yeux des morts
    – et inversement.

  9. Une vraie petite perle cette Zaza Fournier, je ne me lasse pas de son album depuis sa sortie.
    C’est bien dommage que l’on mette en avant des Jennifer ou des Segara quoi qu’elles sortent quand il y a des talents qui écrivent et composent avec les moyens du bord des morceaux indémodables!

    Une préférence pour le morceau « c’est comme ça », tout de même.

Les commentaires sont fermés.