« Il existe encore des poètes… » *

.

.

fLECHE-2

| Pays de poésie . wordpress . com|
.

fLECHE-1.

.

.


*

Publicités

8 réflexions sur “« Il existe encore des poètes… » *

    • Un incroyant… qu’entendez-vous par là ? Vous voulez dire, un athée ?

      C’est n’importe quoi. On peut très bien être athée et avoir un cœur de poète. Les croyances des gens, leur philosophie de vie, leurs convictions politiques, n’ont que bien peu à voir au final avec leurs capacités à s’émerveiller, à éprouver le beau, le sentiment océanique.

      D’ailleurs moi, en tant que chrétienne, je vous confesserais volontiers avoir un faible pour la façon dont les athées parlent de Dieu lorsqu’on les y pousse. J’aime la liberté des êtres sans illusions (ou qui se croient tels) lorsqu’ils abordent les grandes questions métaphysiques. Et je n’abhorre rien tant que les individus qui se disent pieux et qui pourtant se servent de la religion pour susciter des réponses définitives à des questions qui n’en ont pas.

    • Mais ta gueule connasse, fais plutôt des vidéos comme Couette-Couette fetishswitch.blogspot.de/2013/09/somewhere-over-rainbow.html au moins tu intéresseras quelqu’un dans ta vie!

  1. La chute, c’est celle de l’Afrique mais bien sur vous ne pensez qu’à vous petits vagins et petits pénis roses et pas une pensée pour les Noirs. Bien avant les FEMEN tunisiennes, lorsqu’a commencé ce qui hâtivement été qualifié de révolution du même nom, beaucoup d’entre nous ont cru voir en cet évènement le début d’un soulèvement d’envergure panafricaine qui devait amener tous les roitelets d’Afrique a faire le deuil de leur mainmise sur les pays qu’ils tiennent en otage. Et puis, la « révolution » s’est exportée mais pas dans la direction espérée par les panafricanistes territorialistes (à la différence des panafricanistes ethnistes), l’onde de choc s’est en effet propagée à l’ensemble de l’Afrique du Nord mais pas seulement. La Jordanie et le Yémen semblaient avoir répondu au message révolutionnaire panarabe derrière lequel se cachait évidemment l’activisme sionsite islamiste, pendant tout ce temps rien ne se passait au sud du Sahara… Pourquoi ?

    Et bien tout d’abord parce que le mouvement était panarabe, structuré par une mentalité commune et soutenu par l’islamisme aussi parce qu’il n’y a ni liens ni affinités entre les peuples du nord et du sud du Sahara, les contactes entre ceux-ci se résument à la guerre, à l’arabo-islamisation forcée, à l’esclavage et au génocide. Il est donc maintenant clair que l’Afrique du Nord au plus grand désespoir de ceux qui voulaient une Afrique unie de « la méditerranée Libyque au Cap de Bonne Espérance » n’entend pas s’associer au projet panafricaniste comme on pouvait s’y attendre, aucun appel n’a été envoyé aux peuples d’Afrique sub-saharienne depuis l’Afrique du Nord et l’indépendance du Sud-Soudan (qui appelle celle du Darfur, de la Nubie et du Kordofan) et les lignes d’une muraille civilisationnelle saharienne semblent se dessiner.

    Plus radical encore, le mouvement de protestation panarabe pourrait bien entraîner l’hégémonie syrienne d’un empire islamique liant le Sahel et le Maghreb puis de se faire le porte-parole incontournable du panafricanisme. Mais sans Bachir, le panafricanisme territorialiste et islamo-suprématiste est condamné à un déclin irrémédiable. Seuls les inconscients le regretteront, d’autant plus que ses aspirations à l’égard de l’Afrique sub-saharienne ne sont pas moins impérialistes que celles de la communauté internationale comme en témoigne la sauvage extermination de Khadafi. Si le mouvement révolutionnaire panarabe vient à aboutir et donner une plus forte représentativité aux islamistes dans la politique c’est bien un panafricanisme NOIR et sub-saharien qui se préfigure car l’islamisme à part peut-être à des fins mercantiles et esclavagistes n’a aucune sensibilité panafricaniste. Alors vos histoires de Blancs vous vous les gardez, merci et chacun dans sa case.

    • ta gueule bamboula.

      Maîtresse! Vous me manquez! J’ai envie de votre cul énorme (quatre fois vos nichons m’a t-on dit) sur ma figure, de le humer et de le lécher, un facesitting de reine que vous m’offririez là Maîtresse! revenez vite je vous en prie!

Les commentaires sont fermés.