25 octobre 2013

N’avoir de compte à régler avec personne est sans doute une grande faiblesse. Tout comme se foutre de l’avis des crétins installés. Cela revient à se priver de deux des plus puissants moteurs de l’activité humaine : la rancoeur et l’envie. C’est d’ailleurs non seulement une faiblesse mais aussi une faute qui vous conduit au pire des crimes contemporains : l’absence d’ambition. D’ambition sociale bien sûr, il n’en existe désormais plus d’autre.

amoyquechault.over-blog.com
 
Publicités