Nigel Farage : « Nous voulons une Europe des Etats-nations »

On a voulu réduire nos fromages à des standards uniques, on a voulu niveler nos pensions, on a voulu nous spolier pour éponger des dettes venues de très haut, on a voulu casser les manifestations de la morale lorsqu’elles exprimaient fort et haut dans la rue que certaines limites ne devaient pas être dépassées en assimilant les homos à la famille, on a voulu qu’un vote ne soit qu’un prétexte à être élu et non à servir mais se servir, on a voulu abroger toute limite au vol et à la confiscation des produits du travail au profit de la gabegie institutionnelle et des banquiers, on a voulu …on a voulu …on a voulu.

Mais demain lorsque tout s’écroulera, car tout va s’écrouler alors ceux qui ont voulu pour nous feront bien de disparaître dans des terriers car nos limiers les rechercheront partout et parce qu’il faudra qu’ils paient l’addition même s’ils ont voulu …exonérer leurs actes de toute punition.

Ce qu’ils auront voulu pour eux, ils ne l’auront pas, pas plus que nous n’avons voulu ce qu’ils ont voulu pour nous.

Vouloir pour les autres, tenter d’annihiler leur identité voilà l’erreur originelle…

Jean LENOIR

Publicités