Invitation au vol

Cher lecteur,

Si tu trouves que mon précédent article est mal écrit, tu as raison. Simplement, de deux choses l’une, soit tu me donnes de l’argent pour dire ce que je dis, et alors je ferai peut-être l’effort d’enfiler mes ballerines de danseuse. Soit tu disposes toi-même d’un média susceptible de partager mon propos avec le plus grand nombre, et alors je te laisse faire à ma place le boulot de mise-en-forme. Voilà.

Parce que j’ai trop de choses à dire pour le temps qui m’est imparti,
je suis pressée, et il faut parfois faire des choix.
Une fois n’est pas coutume, j’ai sacrifié l’esthétique.
Dis-toi, s’il faut te rassurer, que les premiers chrétiens, en leurs temps, ont été forcés eux aussi de se résigner à cette extrémité pour passer au-travers de la décadence du Bas-Empire.

Bien à toi,

@+++++++++

Publicités